Pastorale

LA PASTORALE

 

aire l’expérience de Dieu reste toujours à la portée de chaque homme.

Jean-Paul II

Projet pastoral de l’école

 

Dans le cadre de sa mission d’école catholique, l’équipe pédagogique de l’école Saint Laurent a choisi de proposer des temps de découverte de la culture et de la spiritualité chrétienne.

 Les fêtes de notre calendrier liturgique donnent lieu à des animations qui sont préparées par les enseignants. Des parents ou grands-parents sont sollicités   pour aider à encadrer et animer ces temps offerts à tous les élèves.

Il en est ainsi à la Toussaint, pendant l’Avent, pour le 8 décembre, pour Noël…

Pour tous ces moments, pas question de garder le cadre de la classe. Petits et grands se retrouvent dans des ateliers qu’ils ont choisis.

Nous vivons cette démarche de « PREMIERE ANNONCE » avec les enfants pour éveiller le désir, pour inviter à un chemin, susciter l’intérêt de découvrir le Christ. Elle s’adresse à tous, dans le respect des convictions de chacun et sans préjuger de la réponse.

Pour prolonger cette  démarche, la paroisse Saint Martin l’Argentière  propose des temps de catéchèse ou de préparation aux sacrements auxquels les familles peuvent inscrire leur enfant.

Mais notre projet se vit avant tout au quotidien. Une éducation à la bienveillance avec les enfants et les adultes se construit chaque jour. l’ouverture à l’autre et la solidarité          sont développée avec l’intégration, dans les classes, d’enfants porteurs de handicap. Des temps de dialogue sont pris pour aider les enfants à mieux vivre la richesse de leurs différences, Une rencontre « sport et solidarité » initiée par les écoles catholiques de notre canton est organisée chaque année. La générosité des enfants est sollicitée pour une association caritative dont les actions s’adressent plus particulièrement aux enfants.

LA PASTORALE

 

 

L’amour est l’unique révolution qui ne trahit pas l’homme.
Jean-Paul II
La pastorale au collège

 

Dans la continuité de ce qui se fait à l’école la pastorale au collège c’est :

 

  • la découverte ou l’approfondissement  du message de Jésus Christ par :
    • Des rencontres hebdomadaires
    • Des célébrations de la parole ou eucharistiques (Toussaint, Avent, illuminations du 8 décembre, Noël, Carême, Pâques…)
    • Proposition de sacrements (Baptême, Première communion)
    • Proposition du pèlerinage à Notre Dame de la Salette

 

  • Des temps forts :
    • Actions de solidarité en lien avec celles menées sur la paroisse Saint Martin l’Argentière
    • Formation humaine pour tous sur des grands thèmes de notre société(Amour, Jalousie, Estime de soi, Mensonge, Internet, Les jeux…), en collaboration avec des associations connues et reconnues( CLER, HICTHUS, Notre Dame des Sans Abri …)

 

  • Un engagement :
    • Respect et tolérance
    • Présence régulière
    • Volonté et solidarité
    • Amour et partage

 

 

La pastorale c’est aussi des temps d’échange et d’écoute impromptus orchestrés par Alain Escure notre animateur en pastorale.

 

 

Nous avons célébré Noël dans l’attente…

Le jeudi 21 décembre, notre établissement fêtait Noël- avec un peu d’avance- lors d’une célébration présidée par notre curé de paroisse et référend du collège le père Patrice Roumieu.

Chaque élève était invité à ce temps de prière, de réflexion et de louange qui regroupait une centaine de personnes. L’accent était mis sur cette période de l’Avent qui est un temps d’attente, mais aussi d’accueil de Celui qui veut nous attirer à lui en prenant notre condition humaine. Comme l’exprime cette prière du père Jean Debruynne, nous n’aimons pas attendre, mais Dieu, lui, a choisi de se faire attendre :

« Dieu, tu as choisi de te faire attendre tout le temps d’un Avent.

Moi je n’aime pas attendre dans les files d’attente.

Je n’aime pas attendre mon tour.

Je n’aime pas attendre le train.

Je n’aime pas attendre pour juger.

Je n’aime pas attendre le moment.

Je n’aime pas attendre un autre jour.

Je n’aime pas attendre parce que je n’ai pas le temps

et que je ne vis que dans l’instant.

Tu le sais bien d’ailleurs, tout est fait pour m’éviter l’attente :

les cartes bleues et les libre services,

les ventes à crédit et les distributeurs automatiques, les coups de téléphone

et les photos à développement instantané, les télex et les terminaux d’ordinateur,

la télévision et les flashes à la radio…

Je n’ai pas besoin d’attendre les nouvelles, elles me précèdent.

Mais Toi Dieu, tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.

Parce que tu as fait de l’attente l’espace de la conversion,

le face à face avec ce qui est caché, l’usure qui ne s’use pas.

L’attente, seulement l’attente, l’attente de l’attente, l’intimité avec l’attente

qui est en nous parce que seule l’attente réveille l’attention

et que seule l’attention est capable d’aimer.

Tout est déjà donné dans l’attente, et pour Toi, Dieu, attendre se conjugue Prier ».

Durant cette célébration, Anaïs, qui est cette année en classe de quatrième, nous a prêté sa jolie voix pour chanter le psaume de la veillée de Noël,  le psaume 89 (88) qui est ponctué du refrain : « L’amour du Seigneur, sans fin je le chante » . Elle était accompagnée par la musique et la guitare de l’organisateur de la célébration.

Cette heure tournée vers Dieu nous a comblé de sa paix.

Alain Escure, animateur en pastorale scolaire.

Note: vous pouvez entendre le psaume 89 (88) dans cette rubrique.

 

Les liens de la Pastorale :

Site du diocèse de Lyon

Site officiel du Vatican

Site officiel de l’église en France

Site d’une librairie religieuse